Comment utiliser une échelle de Likert dans un questionnaire en ligne ?

    L’échelle de Likert permet aux répondants d’un questionnaire d’exprimer leurs degrés d’accord ou de désaccord sur un sujet donné. Par exemple, une personne interrogée pourra être « tout à fait d’accord », «  pas du tout d’accord », « très satisfaite » ou « très insatisfaite ».

    Contrairement aux réponses à champ libre où la personne interrogée répond librement à une question, l’échelle de Likert ne laisse aucune place à l'ambiguïté. Très en vogue dans les sondages en ligne, elle permet d’obtenir des informations précises et facilite l'analyse des résultats

    >> Créer un questionnaire en ligne sur Drag'n Survey, cliquez-ici

    Histoire de l'échelle de Likert

    Elle porte le nom de son inventeur, le psychologue Rensis Likert. Psychologue américain né aux États-Unis en 1903, puis décédé en 1981. Professeur à l’université du Michigan, il s’est illustré dans le milieu du management avec son livre « Le gouvernement participatif de l’entreprise ». Ce livre présente ses résultats de recherche où il s’attache à comprendre pourquoi dans un contexte organisationnel identique, la mesure des relations entre supérieur et subordonné amène parfois à des résultats totalement différents.

    Présentation de l'échelle de Likert

    Elle permet de mesurer le jugement et contient entre quatre et sept choix de réponse. Ces modalités de réponse vont permettre de mesurer le degré d’accord ou de désaccord. Le texte des réponses proposées est variable. On pourra y intégrer une notion de satisfaction, d’accord, ou une numérotation.

    Le nombre des modalités peut être pair ou impair. S'il est pair, on dit que la réponse est à choix forcé. On ne laisse pas la possibilité aux personnes qui participent au questionnaire de choisir une modalité neutre (ni satisfait, ni insatisfait). Elle est aussi appelé la condition « ni-ni ».

    Bonnes pratiques de l'échelle de Likert

    Ce type de question est très utile dans un questionnaire. Il permet au répondant de cocher simplement la réponse qui lui correspond. Cependant, cette simplicité d'utilisation n'exclue pas certains risques pour l'analyse des résultats.

    L'utilisation de la modalité neutre

    L’utilisation d’une modalité neutre peut être utilisée par les répondants comme une réponse « refuge ». En effet, elle offre la possibilité de ne pas exprimer librement son opinion. Les répondants s'en servent par lassitude ou tout simplement parce qu’ils ne savent pas quoi répondre.

    Le risque pour la personne en charge de l'étude est qu'elle ne sache pas comment interpréter les résultats. Ils peuvent être faussés et ne pas refléter la réalité. Il est donc recommandé d’utiliser la condition « ni-ni » lorsqu’elle est indispensable à la compréhension de la question. Sinon, il est préférable d’augmenter le choix de réponses pour que le répondant trouve la catégorie qui lui corresponde.

    L'utilisation d'une graduation numérotée

    Lorsqu’on utilise une graduation numérotée, il est recommandé d’être le plus précis possible. L’utilisation de numéro peut créer la confusion chez les répondants. Il est parfois peu aisé d’identifier quelle partie est positive ou négative.

    Proposer des réponses de même nature

    Il est préférable que les modalités de réponse proposées soient de même nature. On ira, par exemple, de la modalité « extrêmement satisfait » à « extrêmement insatisfait ». On parle alors d’une graduation unidirectionnelle ou d'une graduation unipolaire. Si elles ne sont pas de même nature, cela peut créer la confusion chez le répondant.

    Les différents modes d’affichage de l'échelle de Likert

    L'échelle de Likert peut se présenter sous différentes formes. On pourra, par exemple, utiliser la question à choix multiples comme présenté dans l’image ci-dessus. Lorsqu’un sondage est principalement constitué de niveaux de mesure, le risque est de créer de la lassitude chez le répondant. Afin de dynamiser l’enquête, il est possible d’utiliser des curseurs et des barres de notation lorsqu’on a recours à un logiciel de questionnaire en ligne.

    La question de type curseur

    Le curseur propose un mode d'affichage qui change de la question à choix multiples. Varier les genres permet de garder et capter l'attention des personnes interrogées. La participation étant plus dynamique, cela diminue le risque d'abandon en cours de participation par les répondants.

    La question de type barre de notation

    Une barre de notation est une échelle de mesure plus dynamique. Elle permet d'optimiser la réactivité des participants à une enquête en ligne. Elle se présente sous la forme de cases à cocher ou d'étoiles.

    La barre de notation avec cases à cocher

    Avec un logiciel de questionnaire en ligne, il est possible de modifier la couleur des cases à cocher. Cela permet d'appuyer encore plus le caractère négatif ou posif des réponses proposées.

    La barre de notation avec étoiles

    La barre de notation avec étoiles correpond exactement à la question avec des cases à cocher. Il s'agit simplement d'une diversification du mode d'affichage qui permet de garder et capter l'attention du public.

    Créer un sondage en ligne avec des questions du type échelle de Likert

    Les logiciels de sondage en ligne sont devenus des outils simple d’utilisation et très performant. Il est aujourd’hui à la portée de tous de créer une enquête.

    C’est pourquoi, en créant un compte gratuitement sur une solution en ligne, vous aurez accès à de nombreuses fonctionnalités. Vous pourrez créer une étude pour obtenir des informations nécessaires à la prise de décision et à la mise en place de plans d’actions. Les utilisateurs ont accès à plusieurs types de questions et en particulier la question à choix multiples et la barre de notation.

    Lorsque le sondage en ligne est créé, il est possible de le diffuser par le biais de différents canaux (emailing, lien web, QR Code et Code Iframe). Une fois diffusé, les résultats s’actualisent en temps réel.

    Les solutions présentent sur internet permettent d’analyser les résultats directement sur le site du logiciel et de les extraire sous le format Excel et PDF.

    Articles complémentaires :
    Comment utiliser le branchement conditionnel ? cliquez-ici
    Mesurer le retour des répondants dans un sondage en ligne, cliquez-ici
    Le recours aux questions fermées dans un formulaire, cliquez-ici
    Comment éviter les réponses inattentives dans un sondage ? cliquez-ici
    Obtenir des réponses sincères pour son questionnaire en ligne, cliquez-ici
    Les différentes modalités de réponse dans un questionnaire, cliquez-ici
    5 astuces pour éviter de créer des questions confuses dans un sondage, cliquez-ici
    Nos conseils pour réussir son enquête en ligne, cliquez-ici

    Lire l'article en :
    Anglais - Likert Scale, cliquez-ici
    Portugais - Escala Likert, cliquez-ici
    Allemand - Likert-Skala, cliquez-ici

    Sources :
    Article définition marketing, cliquez-ici
    Comment utiliser ce type de question dans une analyse statistique, cliquez-ici
    Éviter les biais avec ce type de question, cliquez-ici
    La méthode des classements additionnés, cliquez-ici