Les effets de contexte dans la réalisation d’un questionnaire

Lors de la réalisation d’un questionnaire, les questions qui traitent d’un même sujet peuvent être liées entre elles par des interactions. En fonction de l’ordre d’apparition des  questions, il est possible de constater que celui-ci influe sur les réponses. Ces effets produits par les interactions n’étant pas constants pour l’ensemble des répondants, il est difficile de les prévoir. Lorsqu’ils sont constatés, il est recommandé d’analyser l’ordonnancement des questions qui les a créé et de le corriger.

Cet article présente l’effet de contexte sémantique, logique et l’effet d’ancrage.

 

Les effets de contexte

 

L’effet de contexte sémantique

Une question va s’articuler autour d’un sujet ou d’un mot clé. Le sens que le répondant donne au sujet ou au mot clé peut être influencé par les questions précédentes auxquelles il a répondu. Lorsque cet effet se produit, le sujet ou le mot clé est interprété de manière restrictive car les questions précédentes lui ont donné une signification particulière. C’est ce qu’on appelle l’effet sémantique.

Lors de la réalisation d’un questionnaire, il est recommandé de bien en définir la structure  et de prendre en compte le contexte sémantique des questions. On cherchera alors un ordonnancement qui permettra d’éliminer ou de réduire les interactions non désirées.

 

Créer un questionnaire en ligne

 

Quelques fois, même après plusieurs tentatives, le réalisateur de l’enquête ne trouve pas un ordonnancement satisfaisant. Afin de remédier à ce problème, il est possible de diffuser deux fois son questionnaire. Pour chacun d’entre eux, un ordre différent de présentation des questions problématiques sera proposé. Les résultats qui en ressortent sont de meilleure qualité car les différents ordonnancements permettent de compenser l’effet de contexte sémantique.

L’utilisation d’un logiciel de questionnaire en ligne permettra de compiler et d’analyser simplement les résultats des deux sondages.

 

L’effet de contexte logique

Lors de la diffusion d’un questionnaire, on constate que les répondants, dans la plupart des cas, s’efforcent d’être cohérents dans leurs réponses. Cet effort peut parfois provoquer des conséquences néfastes. Lorsqu’on demande à un individu de prendre position sur certaines questions, cela peut provoquer chez lui des difficultés à s’exprimer librement sur les questions suivantes. Dans ce cas, le répondant est enfermé dans sa logique et dans ses réponses précédentes. L’effet qui en résulte est que le répondant n’adoptera pas la même position que celle qu’il aurait prise si ces questions avaient été posées au début du questionnaire.

Il est recommandé lors de la réalisation d’un questionnaire de bien définir l’ordre de présentation des questions. Pour cela, on étudiera les engagements que peuvent provoquer des réponses à des questions et vérifiera le contexte qui en découle.

Il est recommandé de placer à la fin du questionnaire les questions qui contraignent le répondant à prendre une position dans laquelle il risque de s’enfermer.

 

Guide créer un questionnaire en ligne

 

L’effet d’ancrage

Lorsqu’on cherche à déterminer, par exemple, les différentes facettes d’un produit ou d’un service, on utilise plus facilement des questions avec échelles (exemple : échelle de Likert, échelle d’Osgood). Leur utilisation répétée peut provoquer un effet d’ancrage. Certains individus auront tendance à se forger une opinion en répondant aux premières questions et restent sur ces dernières pour les questions suivantes. Par exemple, un individu ayant répondu positivement aux premières questions répondra de manière plus favorable aux questions suivantes et inversement.

Pour éviter l’effet d’ancrage, il est recommandé de faire varier l’ordre de présentation des questions. Avec l’utilisation d’un logiciel de questionnaire en ligne, il est possible de diffuser deux fois le même sondage présenté différemment et de compiler simplement les résultats.

 

Articles complémentaires :
Comment bien rédiger les questions d'un sondage en ligne ?
Structurer et tester son enquête en ligne
Les questions ouvertes, fermées et mixtes
Diffuser son enquête en ligne
La réalisation d'une enquête en huit étapes

Sources :
Fenneteau, Hervé. Enquête : entretien et questionnaire. Dunod, 2015
Signly (de), François. L'enquête et ses méthodes : le questionnaire. Poche, 2012
Giannelloni, Jean-Luc et Vernette, Eric. Etudes de marché. Vuibert, 2012
Lévy, Julien et Lendrevie, Jacques. Mercator : Théories et nouvelles pratiques du marketing. Dunod, 2009

 

Répondre à cet article