Quels sont les avantages des questions ouvertes dans un questionnaire ?

    Pour réaliser un questionnaire, il faut s'assurer que ce dernier soit clair et compréhensible pour toute personne qui y participe. Pour récolter des données, 3 types de questions sont utilisés dans le questionnement : les questions fermées, les questions semi-ouvertes et les questions ouvertes, dites open-ended.

    Une question ouverte peut être pratique et efficace lors d'une enquête auprès de ses clients. Mais quelle est la définition des questions ouvertes ? Quels sont leurs avantages dans un questionnaire ?

    >> Découvrir les 3 types de questions possibles dans un questionnaire en ligne, cliquez-ici

    Définition des questions ouvertes

    Contrairement aux questions fermées dont la réponse se fait en sélectionnant un choix de réponse, les questions ouvertes permettent aux répondants de fournir des réponses libres suivant leurs propres jugements. Ces questions, dont la traduction en anglais est "Open-ended questions", peuvent être utilisées pour tous les types d'enquêtes :

    • Enquêtes en ligne
    • Entretien en face-à-face
    • Entretien téléphonique

    Les réponses données par les participants peuvent être courtes ou longues, permettant ainsi de récolter des données plus détaillées et des informations complémentaires qui peuvent s'avérer très utiles, surtout lors d'enquêtes de satisfaction client.

    Cependant, malgré le nombre d'informations qu'elles peuvent apporter, les questions de sondage open-ended sont très peu utilisées dans les questionnaires, et pour cause : les réponses données par les répondants sont parfois vagues.

    En effet, ces réponses ne sont pas toujours précises ni compréhensibles, dans certains cas, les réponses des clients et participants peuvent être hors sujet.

    L'autre raison du manque d'utilisation des questions ouvertes dans les études est le faible taux de réponse. En effet, il est inférieur à celui des questions fermées, ce qui peut fausser les résultats d’un sondage.

    Enfin, l'analyse de ce type de réponse est parfois complexe. Cependant, avec un logiciel de questionnaire en ligne comme Drag'n Survey, il est possible d'extraire un nuage de mots clés et voir si un commentaire est positif, négatif ou neutre grâce à un traitement par intelligence artificielle.

    Les avantages des questions ouvertes

    Lors d'un entretien, une question open-ended permet aux participants de s'exprimer en toute liberté. Pour qu’une réponse soit objective et fiable, l’interlocuteur doit veiller à rester neutre tout au long de la communication.

    Faire le choix d’intégrer des questions open-ended dans un questionnaire peut présenter de nombreux avantages. Effectivement, ces questions apportent des réponses riches en informations (contrairement aux questions fermées). En effet, lorsqu'une personne est en face d'une question open-ended, elle a la possibilité de donner plus de détails dans sa réponse.

    De plus, cette méthode de questionnement est parfaite pour évaluer la renommée d'une entreprise ou d'un produit dans les moindres détails. Les questions open-ended peuvent aussi être utilisées comme des boites à idées. En effet, dans un sondage de satisfaction client par exemple, un client peut parler de son expérience avec l'entreprise et faire des suggestions pour améliorer un service ou un produit.

    En outre, l'utilisation des questions open-ended est une manière de valoriser les répondants, en leur offrant l'opportunité de détailler leurs réponses. Ainsi, les participants peuvent montrer plus d'intérêt au sondage.

    Toutefois, malgré tous ces avantages, les questions ouvertes présentent certains inconvénients. En effet, les réponses données peuvent être superficielles, de plus, la différence de catégories des participants peut rendre l'analyse des réponses plus compliquée.

    Une utilisation optimale des questions open-ended

    Une question permet de connaître l'avis d'un interlocuteur, de mieux comprendre une situation, ou tout simplement de récolter des informations. Cependant, pour qu'une question soit efficace, la technique de questionnement doit être bien réfléchie.

    Par ailleurs, intégrer des questions open-ended dans un questionnaire peut être un choix judicieux. Cependant, pour de meilleurs résultats, l'intérêt et le rôle de ces questions doit être bien étudiée.

    En effet, que ce soit pour un questionnaire en ligne ou un entretien direct, l'interlocuteur ne doit pas orienter les participants vers une réponse particulière, ni utiliser les questions open-ended de manière abusive.

    Il est également important de poser la question au bon moment. Le risque est de perdre l'intérêt du participant et d'augmenter le taux d'abandon. C’est pour cela qu’il est conseillé d’éviter de mettre des questions ouverte à la fin d’un questionnaire.

    Afin d'obtenir un verbatim exploitable et de faciliter l'étude des résultats, il est nécessaire d'inciter les participants à donner des réponses courtes et précises, en veillant à ce qu’ils ne sortent pas du contexte de la question.

    Articles complémentaires :
    - Valoriser la donnée au sein d'une entreprise, cliquez-ici
    - Utiliser le No Code pour développer des applications, cliquez-ici
    - Le rôle des questions ouvertes dans une enquête de satisfaction, cliquez-ici