Évaluation formation – le retour sur les attentes (ROE)

Suite à la commande d'un stage, on constate souvent que le responsable de l'apprentissage réalise directement le programme, puis sélectionne le prestataire. Trop souvent l’analyse des besoins n’est pas réalisée. Malheureusement, dans la plupart des cas, on constatera que le stage ne répond pas aux attentes et n’est pas efficace.

Il est recommandé d’identifier en amont les éléments qui permettront de définir la qualité de la session d'apprentissage. De ces éléments dépendra la construction de l’évaluation, qui permettra de juger de la qualité de cette même formation. On privilégiera alors la contribution globale du stage et non du retour sur investissement.

 

Définir le ROE

 

Préciser les attentes exprimées par le demandeur

Le responsable de l'apprentissage a un rôle déterminant dans la réussite de cette dernière. Il devra en définir les attentes avec le demandeur, et si elles sont satisfaisantes et réalistes. Dans certains cas, on pourra constater qu’elle n’est pas nécessairement la solution pour résoudre le problème posé, ni la seule option.

La formation est souvent une des solutions qui permettra d’atteindre les objectifs fixé, mais pas la seule.

Il est recommandé de définir les conditions de réussite dans le cahier des charges.

 

Créer un questionnaire en ligne

 

Définir les indicateurs et les critères d’évaluation

Lorsque le demandeur explique clairement ses attentes, il est plus aisé de comprendre ce qu’il souhaite améliorer. On pourra alors définir les critères de l’évaluation qui indiqueront, en aval, si la session d'apprentissage est un succès.

Définir les critères de l’évaluation permet de cibler le stage et de se focaliser sur les priorités.

 

Définir les comportements critiques

Il s’agit d’identifier les comportements en situation de travail.

 

Définir les objectifs comportementaux

Une fois les attentes exprimées, les indicateurs, les critères et les comportements critiques définis, il est recommandé de préciser les objectifs comportementaux. Il s’agit des comportements observables en situation de travail. Les objectifs doivent être communiqués aux formateurs à travers un cahier des charges par exemple.

Cette analyse apporte de nombreux avantages car elle permet de s’assurer que la formation est la solution optimale, de vérifier la cohérence globale, de concevoir le programme, de fixer les objectifs, de responsabiliser les acteurs et de donner des indicateurs de progression.

 

Guide créer un questionnaire en ligne

 

Et le ROE dans tout ça ?

Souvent, la direction d’une entreprise demande au responsable de stage de démontrer le Retour sur Investissement (ROI). Même si elle coûte en argent, il est important de comprendre les résultats qu’elle souhaite obtenir pour en déterminer la valeur.  En effet, une session d'apprentissage ne se définit pas nécessairement comme une comparaison entre l’argent perdu ou gagné grâce à elle et l’investissement engagé.

Le retour sur les attentes (ROE) est le meilleur indicateur pour déterminer la valeur d’un stage.   En effet, il permet de la définir comme une contribution à l’atteinte des objectifs et non comme une fin en soi, contrairement au ROI.

 

La mise en place d’un plan d’évaluation se prépare donc en amont. Il est préférable de prendre en compte le retour sur les attentes, et non sur investissement. Le ROI est souvent contre-productif car il isole l’effet du stage et ne prend en compte que la valeur monétaire. Le ROE quant à lui, s’intègre dans une vision globale et non isolée.

 

Articles complémentaires :
Faire un questionnaire à chaud, cliquez-ici
Faire un questionnaire à froid, cliquez-ici
Renseigner les critères de qualité dans le Datadock, cliquez-ici
Comment évaluer un stage, cliquez-ici

Sources :
Cauden, Isabelle  et Cuisiniez, Frédérique. La Boîte à outils des formateurs. Dunod, 2012
Pottiez, Jonathan. L'évaluation de la formation. Dunod, 2013
ROE ou ROI de la formation ? les deux ! - de Michel Diaz

 

Répondre à cet article