6 questions à poser lors du départ d’un salarié

Les enquêtes liées aux départs des salariés sont un excellent moyen d’en apprendre plus sur votre société. Pourtant, les employeurs utilisent peu cet outil, voire pas du tout. Le risque pour les entreprises est de répéter les mêmes erreurs de gestion parfois coûteuses et de mettre en péril leurs bénéfices.

Pour que l’employé voie un intérêt de participer à l’enquête, le questionnaire doit être court. Par conséquent, chaque question doit être pertinente. Voici quelques-unes des questions les plus importantes à poser.

>> Créez un questionnaire pour le départ d'un salariés sur Drag’n Surveycliquez-ici

1. Pourquoi quittez-vous l’entreprise ?

C’est une question qui devrait toujours être posée, même si vous pensez connaître la réponse. Certaines personnes cachent leurs véritables raisons de partir mais l’écriront dans un sondage. Par exemple, vous constaterez peut-être qu’un employé qui se plaint du trajet pour se rendre sur son lieu de travail a en fait décidé de partir en raison d’un manquement dans son évolution de carrière.

2. Avez-vous reçu un accompagnement approprié par l’équipe de direction ?

C’est une question qui pourrait vous donner des résultats surprenants. De nombreux employés sont disposés à changer d’emploi s’ils n’apprécient pas l’équipe de direction. Cela est souvent dû à une rupture de confiance entre les deux parties. Si vous avez une personne qui admet cette situation, il y en a probablement d'autres. Identifier ce point peut être un moyen d'empêcher d'autres talents clés de quitter votre société.

3. Si une chose pouvait vous persuader de rester, que serait-elle ?

Parfois, il est nécessaire de poser des questions difficiles afin de savoir où votre entreprise a échoué auprès de l'employé. S'il pense que vous auriez dû fournir un accompagnement supplémentaire, plus de soutien ou une meilleure communication dans l'organisation, cette question vous permettra de le savoir.

4. Comment s’est passé votre intégration dans l’entreprise ?

Les employés peuvent vous fournir d'excellentes informations sur la manière dont ils ont perçu leur intégration. Beaucoup de salariés penseront à quitter une entreprise si leur intégration n’a pas bien fonctionné. Il est donc important de déterminer si votre mode d’intégration actuel nécessite une mise au point.

5. Quelle a été votre plus grand succès dans l’entreprise ?

De nos jours, tout le monde consulte les avis en ligne, que ce soit pour acheter un produit, un service ou avant de passer un entretien d’embauche. La dernière chose dont une société a besoin est qu’un ancien employé mécontent écrive un commentaire négatif sur votre management ou votre organisation. En incitant les salariés démissionnaires à se concentrer sur les moments positifs, vous réduisez le risque que cela se produise.

6. Après votre départ, souhaitez-vous devenir client de l’entreprise ?

Cette question peut vous donner des informations intéressantes. Si l’employé refuse, vous pouvez demander pourquoi. Il pourrait alors vous faire découvrir des choses sur vos processus ou sur des problèmes internes que vous n’aviez pas identifiés. Le salarié démissionnaire sait peut-être que vos produits sont défectueux ou que certains membres du personnel n’ont pas une bonne attitude vis-à-vis des clients. Les informations collectées pourront vous aider à améliorer vos processus et votre service client.

Conclusion

Les enquêtes réalisées auprès des salariés démissionnaires font partie intégrante des missions allouées aux ressources humaines. Pourtant, beaucoup d’entreprises ne posent pas les bonnes questions et les utilisent simplement pour souhaiter une bonne continuation à l’employé. Pourtant, avec un questionnaire bien construit, vous pouvez collecter des données précieuses pour l’organisation et la pérennité de votre entreprise.

Articles complémentaires :
8 conseils pour rédiger une enquête à destination des salariés, cliquez-ici
Comprendre l'évaluation en entreprise, cliquez-ici
Créer une enquête auprès des employés, cliquez-ici

Lire la version anglaise de l'article
Exit Surveys – What Questions To Ask, cliquez-ici

Répondre à cet article